Baby - Série (2018)
Baby - Série (2018)

Série de Antonio Le Fosse, Giacomo Mazzariol, Marco Raspanti... Drame 3 saisons (en cours) Netflix 49 min 30 novembre 2018

Des adolescents du quartier de Parioli, à Rome, sont en quête d’identité et d’indépendance. Sur fond d’amours interdits, de pressions familiales et de secrets partagés, ils défient la société. Trouveront-ils l'amour dont ils ont tellement besoin ?

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Baby torrent



J’ai tout simplement adoré cette série. Avalant les 6 épisodes (juste assez pour donner à terme une histoire assez complète) en quelques heures, j’ai tout simplement été emportée, à la fois par les images, la musique, les paysages, les personnages,...

Celui de Ludovica notamment, correspond - je trouve - à cet archétype de la jeune fille libérée, décomplexée, et qui bien qu’étant considérée comme une traînée par la plupart de ses compères, représente celle que l’on voudrait toutes être. Ne portant aucun intérêt ni au regard des gens, ni à sa réputation, ni aux rumeurs courant sur elle, Ludovica évolue dans l’environnement souvent toxique du lycée comme un oiseau de printemps, absolument libre, sans s’encombrer des opinions de lycéen.n.es envieux et fermés d’esprit.

Au contraire, le deuxième personnage principal, Chiara, pourrait être l’archétype de la jeune fille timide, dans laquelle une partie des jeunes filles d’ici ou d’ailleurs peut se représenter. Sous l’influence de Ludovica, elle se transforme peu à peu, traversant le prisme de l’adolescence pour découvrir peu à peu un monde différent de celui auquel elle appartient.

J’ai aimé cette idée de défier le destin, de cette manière dont le réalisateur a voulu montrer que la vie est faite d’imprévus, qui nous changent et nous chamboulent, pour le meilleur ou pour le pire.

Bien sûr, il s’agit de garder à l’esprit que cette première saison traite avant tout du proxénétisme, de la prostitution de mineur.e.s, ou encore , et le côté glamour donné à dessein à la série ne doit pas laisser le visonneur occulter ces thèmes non louables.

J’imagine que j’ai apprécié cette série, en partie parce que je fais partie du public visé, jeune fille entre 15 et 18 ans, en quête d’expériences nouvelles et de nouveaux horizons, pouvant s’identifier à une jeune fille au premier abord timide, comme Chiara, mais considérant Ludovica, presque comme un modèle. Comme précisé ci-dessus, il s’agit de garder un sens critique vis-à-vis de ce qui est montré, et garder à lesprit que ce l’on regarde est somme toutes sujet à polémique.

Enfin, j’ai trouvé que la trame de la série s’apparentait beaucoup à la série Élite (2018) que j’avais visionnée auparavant, mais ça n’a pas altéré mon visonnage, puisque j’avais également beaucoup apprécié Élite.