Les Légendaires - Dessin animé (2017)
Les Légendaires - Dessin animé (2017)

Dessin animé Fantastique et animation 1 saison (en cours) TF1 25 min 30 avril 2017

Les légendaires, héros officiels du royaume d’Alysia, sont courageux, intrépides et indomptables, mais ils sont redevenus des enfants, de 12 ans plus précisément... Une véritable malédiction ! Nos héros, jadis admirés de tous, ont dû se faire rapidement oublier. Et aujourd’hui, discrédités par les leurs, ils sont bien décidés à briser le sortilège et à réparer leur erreur en trouvant la pierre de Crescia, l’unique pierre capable de renverser l’effet de la pierre de Jovenia afin que chacun redevienne… un adulte ! Sur leur chemin, Les Légendaires devront vaillamment contrer les vils desseins de Darkhell et sa fille Ténébris, et les mettre hors état de nuire ; car il se pourrait bien que le sorcier veuille redevenir le maître des ténèbres, même haut comme trois pommes ! Ce n’est pas sans compter l’ambition du fâcheux Skroa Le Rusé, ce démon homme-oiseau sans pitié, qui compte bien profiter de la situation, pour dominer le monde lui aussi.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Les Légendaires torrent



Je sors du visionnage de la première saison de Les Légendaires, adapté de la bande dessinée d'Heroic Fantasy - toujours teintée de Light Fantasy - éponyme de Patrick Sobral, réalisé (si j'en crois le Wikifan des Légendaires) par Prakash Topsy et scénarisé par Didier Lejeune ; et, mon dieu, que cet élément est important !

Alors... Avant de m'attaquer à la critique pure et dure de la série, j'aimerai mettre au point certaines choses. Moi même grand fan du travail de Patrick Sobral pour sa bande dessinée, je ne me suis pas senti obligé d'embarquer dans le train de la haine parce que c'est tellement difficile de prendre du recul sur une série qui a "massacré notre enfance" mdr Sérieusement, entre la série et les critiques que j'ai pu apercevoir, ce sont les critiques qui m'ont données l'envie de me pendre. La mauvaise foi est partout présente et employée de manière si dégradante que cela en devient désolant. Attention cependant, je ne suis pas en train de dire que ces critiques ne sont pas fondées, mais qu'elles sont excessivement exagérées !

Sur cette excellente et indispensable introduction, la série en elle-même...

Bon... L'univers de Patrick Sobral, pour ce qui se résume aux éléments présentés dans la bande dessinée, nous a habitué à un monde merveilleux, en proie à une décadence grandissante avec des héros qui font de leur mieux pour garder la tête hors de l'eau. Le projet d'une adaptation de cette série a fait couler, dans le bon sens, beaucoup d'encre et tous, moi compris, attendions avec impatience le résultat de ce travail. On ne va pas se voiler la face plus longtemps, c'est loin, très loin, de ce que je m'attendais. En même temps, c'était écrit à l'avance : c'est une adaptation. Qui dit adaptation, même sous la supervision de Patrick Sobral, dit forcément point de vue différent du notre ; celui du réalisateur et/ou du scénariste. Beaucoup sont ceux qui ont insulté (le terme est bien choisi, malheureusement) Patrick Sobral en argumentant des idées toutes aussi débiles les unes que les autres et en s'interrogeant sur la réelle passion de l'auteur. Je tiens à le rappeler, parce qu'apparemment ce n'est pas clair pour tout le monde, Patrick Sobral n'est pas le scénariste de cette série ; il n'est employé que pour le respect de l'univers. Les plus pessimistes diront que : "Oui ! Mais l'univers n'est pas respecté ! Le dessin animé massacre la bande dessinée !" et à eux, je leur réponds : Oui, et alors ? "BLASPHÈME ?!" Vous vous entendiez à quoi, sérieusement ? Certes, peut-être pas à un massacre total, mais à une adaptation ; vous m'arrêtez dès que vous avez saisi la nuance.

Mine de rien, Alysia possède un immense lore et Patrick Sobral ne nous a pas tout présenté... C'est normal que la série nous offre des éléments nouveaux !

Pour en revenir à mon apriori : j'ai été perplexe. Cependant, je ne pouvais me résoudre à mettre une note en dessous de la moyenne pour suivre les haineux parce que cette série propose de nombreuses choses intéressantes.

Graphiquement, mouais... On va dire qu'une série en 3D sur fond 2D, ça s'est déjà fait mais là, j'ai eu du mal à me plonger dedans. De plus... Bon, je ne sais pas comment ils ont réalisé Les Légendaires, mais je trouve Shimy... un peu ratée pour ce qui est des traits du visage ; je la trouvais mignonne dans la bande dessinée, moi, alors pourquoi lui rajouter des sortes de cernes ? Pour ce qui est des autres Légendaires, rien à dire. Plutôt du bon travail et en même temps, comment foirer des persos dont on a le modèle sur 10 albums ? Cependant, il y a quelque chose qui me turlupine... Les costumes ont changé. Pas d'énorme modification mais assez voyante pour être surpris. En effet, les costumes de Razzia, Jadina et Shimy ont subi des modifications afin de... ne pas choqué les enfants ? Sérieusement, j'ai l'impression que les mecs de la série ont cherché à ne pas choquer les spectateurs, quitte à censurer les costumes des Légendaires. Ainsi, on ne voit plus le ventre de Razzia, le bout de hanche de Jadina, ni la jambe, les épaules et le ventre dénudé(e)s de Shimy ?! Sérieux ?! D'après ce que j'ai lu, c'était parce que sinon, il n'aurait pas été facile de faire bouger les personnages. Oui, bien sûr ! On vous croit à 100% ! Par contre... Vous avez détruit Lionfeu ! Il est tellement moche... Pour ce qui est des autres personnages (je rappelle que je n'ai visionné que la première saison), ils sont corrects : on retrouve quelques protagonistes tels que Darkhell, Ténèbris, Ikaël, Shamira ou encore Skroa que j'ai particulièrement apprécié dans cette série car, et j'en viens au point suivant, les doublages. C'est sûrement ce qui m'a le plus frappé, mais là, dans le mauvais sens : les doublages sont moyens, très moyens. Pour la bande dessinée, il n'y avait pas de contrainte : on imaginait la voix de nos héros et chacun avait sa façon de penser. Là, on nous impose une voix pour chaque personnage, alors bien sûr que ça en dégoûte plus d'un ! Il est vrai que j'ai beaucoup de mal à me mettre dans le truc à cause de ça... Cependant, le doublage de Skroa est si percutant que je suis prêt à pardonner ces erreurs si, à l'avenir, je rencontre d'autres personnages aussi bien doublés. Outre les doublages, les caractéristiques et la psychologie des Légendaires. Bon... Encore une fois, peut faire mieux... Ce n'est pas si faux, mais ça aurait pu être mieux. Je pense que, pour les caractères des Légendaires, les gars de la série se sont arrêtés sur un aspect dominant (voire stéréotypé) lu dans les petits résumés au début de chaque album. Alors, certes, le gros du personnage est respecté, mais c'est réduit à l'extrême. Et là encore, on peut lire des choses aberrantes dans les autres critiques : certains se plaignent de l'aspect (je cite) "pétasse" de Jadina, d'autres que Razzia ne pensent qu'à manger, ... Hé ! Les gars ! Bingo, c'est ça le truc ! Aujourd'hui, il est vrai que l'on se base plus sur les aspects des nouveaux Légendaires (avec le W.W.) mais à la base, au commencement, à la destruction de la pierre de Jovénia, c'était ça, les Légendaires. Je dois cependant avouer que Patrick Sobral ne nous les a pas montré comme ça. Mais vous pensez réellement que les Légendaires - durant leur temps libre - sont comme montrés dans la BD ? Moi, j'attends confirmation. Alors oui, pour moi, même excessivement réduit, je n'ai pas de problème avec le caractère des Légendaires : Danaël demeure un leader qui du mal avec les Légendaires, Gryff est impulsif et comique, Jadina est l'enfant gâtée que nous a montré les Origines, Razzia a faim et il zozote tandis que Shimy reste distante et essaye de rester sérieuse au possible. Après, c'est la relation entre Jadina et Shimy qui me déplait. Là où la BD nous a habitué à une éternelle confrontation entre les deux jeunes femmes, la série nous offre tout le contraire et ça, non merci !

Patrick Sobral nous a annoncé que la série animée prenait place entre le tome 8 et 9 (si ma mémoire est bonne). En soit, la série respecte approximativement la chronologie ; à plusieurs détails près... J'en énumérai que deux ici : premièrement, Ténèbris. Beaucoup se sont demandés ce qu'elle faisait là et pourquoi elle n'était pas en prison. Là encore, à ceux qui ont sorti ces conneries, vous démontrez à quel point vous n'avez pas lu les albums ! L'action de la série se passe entre le tome 8 (Griffes et plumes) et le tome 9 (L'Alystory) ; Ténèbris est montrée prisonnière dans le tome 9 et personne ne s'est dit qu'avec un putain de recul, on allait attendre la fin de la série pour voir si elle ne finit pas en prison, pour être raccord avec la bande dessinée ? Bah non, c'est trop compliqué ! Je vous comprends : prendre le train de la haine, c'est tellement plus marrant ! Bref, pour ma part, j'attends la fin de la série pour porter un jugement. Deuxièmement, et là c'est un peu plus grave : l'anti-mag. Dans la première saison, Jadina essaye d'utiliser son bâton aigle dans les salles au trésor d'Oroban mais se rend compte qu'elle ne peut pas à cause de la présence de l'anti-mag. En soit, c'est intéressant. Faites juste en sorte que dans le tome 9, elle soit au courant ! Le réalisateur a vraiment lu les bandes dessinées ?! Bref, ça, c'est pour les quelques faux raccords...

Ensuite, côté lieu. Les paysages sont magnifiques, les lieux de belles factures. Rien à redire, c'est sûrement le point le mieux réussi de cette série.

Côté musique... Bon... Le générique... Je n'adhère pas. Mais alors, vraiment pas. La chanson est intéressante, les paroles pleines de sens - c'est certain, mais quitte à prendre une chanson, pourquoi ne pas prendre celle du site officiel ? Voire même, celle de l'ancien site qui était superbe ! Alors certes, le dynamisme aurait été moins vif mais bon... Les paroles résument cependant parfaitement l'histoire des Légendaires, et ça, c'est un bon point.

Ensuite, il y a un autre point qui a beaucoup fait couler d'encre : l'humour. Beaucoup ont critiqué le fait que l'humour soit très très enfantin... Et c'est vrai. Ce dessin animé ne s'adresse pas forcément aux fans inconditionnés des Légendaires, mais plus à un nouveau publique : les enfants ; en même temps, le dessin animé est diffusé sur Tfou, soit dit en passant la chaîne télévisée de jeunesse de TF1. Alors oui, il ne fallait pas s'attendre aux péripéties proposées par la bande dessinée, c'était clair et net. Alors, la véritable question est : cette prise de position détruit-elle le projet ? Non, je ne pense pas. Certes, l'humour est léger, généralement - dans l'ensemble - pas forcément drôle mais de nombreuses blagues font sourire, à défaut de faire rire. De plus, certains dialogues sont riches en références et en second sens. Pour donner un exemple, je me souviens, dans l'épisode "Le réveil de Kilimanchu", entendre Razzia dire "On ne s'attaque pas aux enfants" ; dans un monde entièrement peuplé d'enfants, avouez que cela fait sourire.

Alors, s'il fallait conclure de ces éléments. Le dessin animé était un projet colossal malgré ça. Il avait tant à respecter que, à l'arrivée, inévitablement, il a loupé des trucs, beaucoup de trucs. Mais le dénigré parce qu'il ne respect rien et aller jusqu'à rabaisser le travail du Maître Pamplemousse en déclarant que son œuvre se résume à être une merde amené à un succès par simple chance (je parle surtout des BD, là), faut juste arrêtez de déconner ! Le dessin animé n'est pas un chef d’œuvre, loin de là, mais dire qu'il est raté, c'est tomber dans un défaitisme affligeant. Il prend beaucoup de liberté, d'accord, ça, on est nombreux à l'avoir remarqué. Mais ce qu'on refuse de voir, c'est qu'il propose des éléments vraiment intéressant qui nous pousse peut-être à revoir l'épisode pour réfléchir au sens des paroles annoncées, aux gestes effectués, ... Personnellement, il mérite un peu plus que la moyenne ; c'est un bon divertissement malgré tout. De plus, j'ai cru lire quelque part sur un site quelconque que Patrick Sobral a déclaré que l'univers présenté dans la série n'est pas Alysia, mais plus un univers parallèle (90% de la série est issue de l'univers de la BD, alors les 10% qui reste, forcément, ça va à la liberté vis-à-vis de l'univers). Ah ! The Elder Scrolls Online ; le syndrome de l'univers parallèle que tu as créé se propage ! Mais même les dires de Patrick Sobral me laisse perplexe, je me demande pourquoi il a du annoncer cela : à cause des haineux ? Qui ont incendié la série par amour de la BD qu'ils n'ont, apparemment, pas lu. La série reste bonne selon moi. Pas excellente. Mais bonne. Et ça, c'est tout ce qui compte. A voir pour se forger un avis tout de même, mais le mien est déjà fait : j'attends les prochains épisodes avec impatience. Et en attendant, la Fantasy nous appartient !