L'Odyssée de Kino - Anime (2003)
L'Odyssée de Kino - Anime (2003)

Anime de Shigusawa Keichi et Ryûtarô Nakamura Action, animation et drame 1 saison (terminée) WOWOW 25 min 8 avril 2003

Kino voyage en compagnie de Hermès, une moto qui parle. Ils vont de pays en pays et sont émerveillés par l'originalité des cultures et des personnes qu'ils rencontrent durant leurs différents séjours. Chaque épisode raconte la visite d'une région et développe une problématique en rapport avec ses coutumes : un pays habité seulement de robots, un pays où l'on ne travaille pas, un pays où l'on considère la guerre comme un jeu, etc... A travers son voyage, Kino apprend à mieux comprendre et apprécier le monde étrange qui l'entoure.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie L'Odyssée de Kino torrent



L'odyssée de Kino, animé peu connu du moins en France, est pourtant d'une qualité certaine. En effet le genre est tout de même bien différent de ce qu'on nous propose en France parmi les animés japonais. L'odyssée de Kino est un voyage initiatique où l'on suit Kino, une voyageuse et Hermès une moto qui parle.

Il n y a pas de trame générale, c'est à dire qu'à chaque épisode on découvre un ou plusieurs pays. Kino va donc passer 3 jours dans chacune de ces nations, rentrer en contact avec les gens et en apprendre plus sur leurs traditions et coutumes. Cependant l'animé ne se contente pas de décrire succinctement les différents territoires. Ainsi on s'aperçoit au fur et à mesure de l'avancée de Kino les tabous et vices de chaque contrée et surtout, toujours avec cet effrayant parallèle aux comportements humains poussés à leur paroxysme. On y trouve des nations rustiques : esclavagistes, agricoles. D'autres plus axés sur la thématique de science-fiction : le pays où l'on ne travaille pas, le pays où tout le monde souris au travail, etc. Là où la découverte est vraiment très bien construite c'est que, les pays présentent -en général- leur meilleur côté en premier au voyageur et dévoile ensuite, petit à petit, leurs limites et décadences.

En outre, un parallèle intéressant pourrait être fait avec mushishi, et ce pour plusieurs raisons. Premièrement comme le héros de mushishi, Ginko, Kino est une nomade, elle se déplace de lieu en lieu. Il faut bien comprendre que Ginko, même si dans pratiquement chaque épisode il vient en aide aux habitants, désire par-dessus tout en savoir plus sur les mushis. Kino c'est la même chose, sont but est avant tout de découvrir les pays. Elle aidera les gens seulement s'ils lui demandent. Les deux animés dégagent tous les deux une ambiance mélancolique bien particulière, ce n'est pas vraiment de la tristesse ni un malaise, non, juste une profonde mélancolie poétique. Mais une poésie qui nous pousse à la réflexion et non au repli sur soi. Contrairement à Ginko, Kino est bien plus souvent démunie et ne peut qu'adresser un comportement fataliste devant la situation, notamment en voyant les habitants de certains pays se massacrer entre eux. On retrouve cette ambiance mélancolique de mushishi, mais plus terre à terre, plus liée aux vices de l'homme, à la peur de mourir et de subir la folie des hommes. A l'inverse de mushishi, L'odyssée de Kino est bien plus violent et au final bien plus pessimiste.

Mais chaque voyage est magnifique, il offre son lot de découvertes étranges, parfois drôles, souvent tristes. L'odyssée de Kino est un excellent animé trop peu connu qui vous fera voyager voire rêver.