Zone blanche - Série (2017)
Zone blanche - Série (2017)

Série de Mathieu Missoffe Policier, drame et thriller 2 saisons (en cours) La Une 55 min 9 mars 2017

Villefranche est une petite ville isolée au coeur d’une forêt gigantesque, un labyrinthe vert de milliers d’hectares rendant toute télécommunication hasardeuse. Cet endroit pas tout à fait comme les autres a ses zones non cartographiées, ses crimes, ses disparitions et autres mystères à élucider : des arbres dont la sève tourne au rouge, un loup gardant un bébé abandonné en pleine nature, une femme disparue dans une grotte, un rite initiatique qui tourne mal… Un taux d’homicide seize fois supérieur à la moyenne nationale… mais à part ça tout va bien.
Pour veiller sur elle, la ville peut compter sur son "shérif", le Major Laurène Weiss, une fille du pays forte en gueule et étrangement connectée à la Nature. Au fur et à mesure de ses enquêtes, elle s’enfonce toujours plus loin parmi les arbres pour percer leurs secrets, et en premier lieu celui de son propre enlèvement vingt ans plus tôt.
Autour d’elle, trois gendarmes hauts en couleur, sa fille de dix-sept ans, un nouveau procureur exilé là, un maire prêt à tout pour sauver sa ville… et un groupe d’activistes écolos caché dans la forêt. Et bien sur tous les autres membres d’une communauté aux relations complexes et antagonistes, mais aussi chaleureuses et solidaires quand il le faut. Villefranche est un monde qui craque de toutes parts mais qui tient bon pour le moment, ignorant encore qu’au fin fond de la forêt une mystérieuse présence se tient à l’affût.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Zone blanche torrent



Tournée dans les Vosges, cette série combine une esthétique scandinave et une atmosphère américaine à la Twin Peaks (particulièrement prégnante dans le premier épisode), lorgnant également par certains aspects du côté des meilleurs westerns. Des acteurs et actrices pour la plupart peu connu-e-s, incarnant des personnages peu stéréotypés, hormis peut-être ceux de la flic traumatisée, acariâtre et du bellâtre écolo tendre et violent que j'ai trouvés un peu caricaturaux (mais joués avec justesse). Peut-être cette impression est-elle due au fait que j'ai vu les huit épisodes d'affilée... Comme souvent, j'ai pour ma part plus apprécié certains personnages secondaires comme le flic qui semble de prime abord être le "beauf" de service et se révèle très vite bien plus subtile humainement et en fin connaisseur du pays, de ses traditions et de sa mémoire. Ou encore celui de l'autre flic, au physique d'ours qui renouvelle de manière salutaire les profils psychologique et sociologique généralement collés à ce type de personnages. Celui du procureur, en urbain parfaitement décalé, apporte la seule note d'humour sans tomber dans la facilité : finement interprété, un tantinet mystérieux, il est un aiguillon essentiel au déroulement de l'intrigue. Une atmosphère sombre comme le climat, dense comme la végétation et étrange comme les méandres psychologiques d'une communauté trop isolée, économiquement et moralement en phase terminale, sous la coupe d'un pouvoir exclusif et corrompu que seules quelques femmes aux caractères bien trempés viennent tempérer sinon contrecarrer. Cela m'évoque un peu d'Atom Egoyan pour l'adaptation de De Beaux Lendemain (Russel Banks), un peu de Jane Campion pour les personnages féministes de Top of The Lake de manière plus lointaine, mais peut-être est-ce purement subjectif. L'allusion à Hitchcock est, quant à elle, directe, couvant dès le départ et éclatant dans une scène finale exutoire, réhabilitant au passage la "communauté" (je ne peux pas le formuler autrement sans spoiler un peu) indûment stigmatisée... Pas fan de fantastique, cartésienne limite terre-à-terre malgré moi (!), cette dimension ne m'a pas gênée car elle est surtout, dans cette première saison, une trame sous-jacente alimentant l'atmosphère mystérieuse du thriller. Les différentes intrigues au sein de l'intrigue principale sont plutôt bien ficelées. Pour ma part, je n'ai absolument pas vu venir le coup de théâtre du dernier épisode. Il est tout simplement impensable d'en rester là ! Il doit forcément y avoir une deuxième saison, qu'on espère aussi bonne que la première.