Friends - Série (1994)
Friends - Série (1994)

Série de David Crane et Marta Kauffman Comédie et romance 10 saisons (terminée) NBC 22 min 22 septembre 1994

Les péripéties de six jeunes new-yorkais liés par une profonde amitié. Entre amour, travail et famille, ils partagent leurs bonheurs et leurs soucis.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Friends torrent



Il était temps d'apporter à cette critique le dépoussiérage qu'elle méritait. Car cette critique n'est pas n'importe quelle critique, c'est celle de la série Friends ! Et la série Friends, mais qu'est-ce ? Et bien c'est tout simplement la série la plus chère à mon coeur, celle à laquelle je pense souvent avec une passion non cachée, indéniablement ma préférée.

Mais pourquoi ? Qu'est-ce qui la rend si particulière pour qu'aujourd'hui encore elle soit si forte à mes yeux ? D'autant que Friends est une série quasiment autant détestée qu'adulée... comment l'expliquer ?

Friends au fond n'a jamais cherché à avoir une écriture de génie, ni une originalité débordante pour se démarquer. Elle est restée pendant 10 ans fidèle à elle même : une sitcom, simple, racontant la vie de six amis et leurs évolutions, leurs parcours de vie, leurs relations, leurs mésaventures. La vie de tout un chacun, dans ce qu'elle a de plus naturel et d'extraordinaire. Rien qui ne vende du rêve à priori.

Mais c'est bien cela qui fonctionne : pas besoin d'être extravagant, d'en faire des tonnes pour être efficace. Friends allie la simplicité à la justesse pour nous offrir un condensé de situations hilarantes et mémorables auxquelles tout le monde peut s'identifier.

Friends, ce sont six personnages dosés à la perfection pour que chacun ait la même importance, pour que chaque spectateur puisse s'identifier à celui qui lui correspond le mieux. Trois hommes, trois femmes, six personnalités diamétralement différentes, six parcours de vie différents aux multiples péripéties, des milliers de situations à mourir de rire, encore plus de blagues cultes !

Difficile de résumer et encore plus d'expliquer les qualités de Friends. C'est comme essayer d'expliquer pourquoi une blague est drôle, sans la raconter. Essayez donc ! Tiens tu connais l'histoire du mec qui entre dans un café ? Ah bah c'est super drôle tu verras parce que... euh...

Friends, il faut l'essayer pour l'adopter. Et là vous verrez, vous comprendrez, vous éclaterez de rire devant les tonnes de situations cultes : le pantalon en cuir de Ross, le concours de l'appartement, la piqûre de méduse, l'histoire de l'Europe de l'ouest, le canapé de Ross, Chandler qui aime les requins, la coupure d'électricité, les pièces de Joey, Joey qui bricole un meuble, Chandler menotté, How're you doing ? , WE WERE ON A BREAK, OH MY GOD, et un gigantesque et cetera !

Friends, même sans ses situations cultes, ce sont ses six personnages qui se répondent, et qui fonctionnent énormément entre eux. Il y a une véritable synergie entre ses personnages, ils se font échos, l'humour de la série doit beaucoup à cette énergie de groupe. Chandler, qui passe son temps à faire des blagues, ajoute beaucoup à ce répondant.

Friends, c'est aussi une tonne de guests stars exceptionnels que l'on se plait à découvrir dans des rôles à contre-emploi absolument hilarants. Bruce Willis, Tom Selleck, Sean Penn, Brad Pitt, Robin Williams, Danny De Vitto, Jeff Goldblum, Gary Oldman, et bien d'autres que je vous laisse découvrir ! Tous apportent leur petit quelque chose, leurs instants de folie, et contribuent à rendre la série vraiment unique.

Les acteurs principaux ne sont pas en reste, pour moi la palme revient à David Schwimmer, véritablement incroyable. Ce mec a un jeu comique ahurissant, il sait poser sa voix pour faire rire, son comique de geste est superbe, c'est pour moi le meilleur acteur de la série et ce n'est pas pour rien que son personnage se tape la plupart des situations les plus cultes de la série. Ensuite, Matthew Perry est brillant, sa manière de balancer ses répliques est géniale et elles frappent toujours juste, qu'il soit dans le comique ou dans la sincérité. Les autres acteurs se valent tous, même si Matt le Blanc a du mal dans les passages plus sérieux.

Mais Friends, ce n'est pas que de l'humour, c'est aussi un profond attachement pour chacun de ses personnages. C'est l'impression de faire partie de leur vie, de les côtoyer, et ainsi de partager leurs émotions. Car sans chercher à avoir une écriture magistrale, la série a su créer de nombreuses situations émouvantes, de joies et de tristesse, d'espoirs et de déceptions, que l'on partage avec les héros. Un plus nécessaire pour ne pas regarder Friends que pour son potentiel comique, mais pour y être attaché sentimentalement.

Mais comme je le disais précédemment, Friends est aussi détestée par de nombreuses personnes. En soi, ce n'est pas un problème, chacun ses goûts, je comprends parfaitement qu'on n'accroche pas aux sitcoms. Mais qu'est-ce que je souffrais à une époque quand des détracteurs de Friends venaient me dire tout souriants que How I Met Your Mother était une série extraordinaire. Sérieusement les mecs ? Si Friends est mal aimée de beaucoup, je pense que le matraquage télévisuel n'y est pas pour rien. Combien de fois l'intégrale est repassée à la télévision depuis la fin de la série ? Sur combien de chaîne passait-elle pendant sa diffusion à l'époque ? D'autant que les chaînes s'y prenaient bien souvent assez mal, j'ai pu constater plusieurs fois que des épisodes de saisons différentes s'enchaînaient comme s'ils se suivaient. Narmol. Deux choses peuvent ainsi expliquer l'énervement procuré par friends : la VF, et le fait de tomber sur des épisodes au hasard. Pas que la VF soit mauvaise en soi, non, mais simplement que la VO l'extermine d'une puissance monumentale. Pourtant, j'aimais Friends en VF, je l'aime mille fois plus en VO. Les blagues sonnent plus naturellement, le talent comique des acteurs est renforcés, les rires enregistrés sont naturels et ne sont pas toujours les mêmes. Voir un épisode au hasard peut être gênant, car déjà il suffit de tomber sur un épisode en dessous de la moyenne pour se faire une mauvaise image, mais surtout dans le sens où Friends est également une série qui se suit, et doit être jugée comme telle. Comme dans toutes les séries, il faut s'attacher aux personnages, les comprendre, comprendre leurs relations et leurs ambiguïtés. Jugez Friends, okay, mais faites le comme vous jugeriez une autre série, en la suivant correctement. Ainsi vous pourrez vraiment appréhender ce qu'est cette série.

Parfaite, Friends ne l'est sûrement pas, mais elle a titillé la perfection pendant ses 5 premières saisons, en réussissant l'immense exploit de ne faire que s'améliorer sans prendre une ride. Les 5 dernières saisons sont moins maîtrisées, on y croise quelques travers, des relations moins pertinentes, des choix scénaristiques discutables et un humour qui parfois repose trop sur le fait que Joey est un abruti (l'épisode où il apprend le français est marrant, mais vraiment pas assez crédible pour faire rire correctement) ou que Phoebe est excentrique (trait parfois trop forcé, on a l'impression que les auteurs se disent "tiens, là on va mettre ça pour que les spectateurs voient bien qu'elle est bizarre !", et résultat ça passe assez bizarrement). Mais quoi qu'on en dise, cette série a tenu 10 ans en s'essoufflant très peu et en sachant renouveler son potentiel comique sans lasser son spectateur. Même si les dernières saisons sont objectivement moins bonnes, le plaisir à les regarder lui ne décroît pas. Et c'est ça que j'aimerais féliciter.

Je ne pense pas à Friends avec nostalgie, car Friends ne m'a jamais quitté. Je me suis fait l'intégrale deux fois ces trois dernières années, je regarde souvent des épisodes au hasard (soit à la tv, soit de mon propre chef avec mon frère), je joue au jeu "Friends : Celui qui répondait à toutes les questions" sur PS2, je me passe des scènes sur Youtube, j'en discute souvent autours de moi avec d'autres fans (#Strangelove #Liquidocelot666 #Mythique #Mon frère). Friends fait parti de ma vie, et terminer la série et à chaque fois un déchirement, accompagné du soulagement de constater que cette série s'est arrêté à temps avant de ne plus fonctionner, restant ainsi glorieuse dans son ensemble. Je peux lancer un épisode déjà vu cent fois et être explosé de rire, attendri devant les mêmes scènes, et ce n'est pas uniquement par fanboyisme, mais tout simplement parce que ça prouve que la série fonctionne.

Friends, une série inoubliable, de grands instants d'émotions et de fous rires au sein de cette grande famille. A découvrir et à redécouvrir. Tout simplement la meilleure sitcom que l'on puisse réaliser.