Koi to Senkyo to Chocolate - Anime (2012)
Koi to Senkyo to Chocolate - Anime (2012)

Anime de Tôru Kitahata 1 saison (arrêté) Tokyo Broadcasting System 25 min 6 juillet 2012

L'académie Takafuji compte plus de 6000 élèves et de nombreux clubs. Alors que l'élection du président du conseil des élèves approche, la candidate favorite, Shinonome Satsuki, annonce le démantèlement d'un certain nombre de ces clubs.
Le Food Research Club, premier sur la liste, décide de présenter son propre candidat, Yuki Oojima, avec comme principal argument de campagne le non-démantèlement des clubs.
Commence ainsi la campagne présidentielle qui décidera du sort de ce club. Alors que quelques complots semblent se tramer dans l'ombre, les membres vont devoir tout faire pour recueillir des voix en partant de rien.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Koi to Senkyo to Chocolate torrent



Koi to Senkyo to Chocolate est un animé centré sur un club comme plein d'autre, mais mais mais, ici, on voit extrêmement peu le quotidien du club, on est directement plongé (enfin après une première scène mystérieuse) dans le contexte de l'élection du président du conseil étudiant qui approche (sachant que c'est dis à la va-vite mais, c'est les élèves eux-mêmes qui gèrent toute l'administration) et qui pourrait remettre en question l'existence du club des personnages principaux, le club de "recherche alimentaire". La bande se lance donc dans l'élection en n'ayant aucune expérience préalable.

Du coup, Globalement si ça c'était arrêté à: le club qui veut gagné l'élection et à la partie campagne, ça aurait été très moyen voir même chiant, d'ailleurs cette partie est chiante à mes yeux. On ajoute les relations entre les personnages, là c'est sympas, pas ouf mais sympas : ça évoque des choses plus sérieuses même si ça fait que les effleurer. Tout ça nous faisant presque oublié la première scène mystérieuse du début du premier épisode. Enfin, si on ajoute tout le reste c'est à dire grosomodo sans spoiler des questions de politiques internes à l’école et en spoilant :

Toutes les questions de jeux de pouvoir, de factions internes au organes gestionnaires de l'école, de sphère d'influence,... Mêmes des choses à la limite du légal et en plein dans l’illégalité (tentatives de meurtre, surveillance de masse, par exemple).

Là ça pourrait donner des truc biens avec un bon talent d'écriture et si il y avait minimum 3 fois plus d'épisode à mon avis. Mais comme c'est pas le cas, c'est le rush en 2, 3 épisodes à la fin et quelques trucs éparpillé pendant l'anime mais sans réellement nous questionnait, donc ça rate son but.

Ensuite, les personnages sont, très peu ou pas développé.

Genre Kiba Mifuyu, on sait quoi sur elle: elle serait amoureuse du héro, on apprend qu'elle a une cicatrice dû à une opération j'imagine, ça ressemble à une appendicite, elle a la santé fragile. Alors que ça doit être dans le top 5 des persos les plus développé.

C'est un harem avec, à part Ôjima Yûki, perso. central, un seul autre garçon, gay évidemment pour compléter le harem et qui est forcément un pervers comme toutes personnes homosexuel parce ce serait bête de pas être homophobe pour une fois. La musique ne m'a pas marqué plus que ça, elle est banal. Les dessins m'ont plus marqué eux, ils sont sympas, j'aime bien le style, c'est assez coloré, je n'ai pas remarqué de moment où ils étaient choquant.

Finalement je regrette pas de l'avoir regardé parce ça veut abordé des thématiques intéressante tout en restant pas trop lourd mais bon, ça y arrive pas quoi et c'est bien dommage parce il y avait du potentiel. Et j'ajoute vite fait que, oui, le club devrait être dissout, genre si ils sont pas capable de trouver une idée genre "on étudie l'alimentation des élèves et on cherche des confiseries qui pourrait leur plaire et leur apporter des nutriments dans cette période de dépenses énergétique que sont les cours", je suis sûr sur un malentendu ça passe et ils ont au pire une réduction de budget.