The Legend of Zelda : Breath of the Wild (2017) - Jeu vidéo
The Legend of Zelda : Breath of the Wild (2017)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Nintendo EPD, Monolith Software et Nintendo Nintendo Switch et Wii U Action-Aventure 3 mars 2017

Après un long sommeil, Link se réveille seul dans un monde qu'il ne reconnaît pas. Il devra explorer un territoire aussi vaste que dangereux afin de retrouver la mémoire. En quête de réponses, il devra se servir de tout ce qui se trouve sur sa route pour survivre.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux The Legend of Zelda : Breath of the Wild (2017) torrent



Dès les premières secondes où l'on a le contrôle de Link, c'est la claque. Je n'étais pas sûr de prendre la Switch quelques jours encore avant sa sortie, mais j'apprécie les licences Nintendo, notamment sur portable (Pokémon en tête) et la possibilité de jouer à un Zelda 3d dans l'avion m'a pas mal attiré.

Je ne suis cependant pas un fanatique de la saga Zelda, j'aime bien certains volets, notamment The Wind Waker, A Link Between Word en tête, par contre Ocarina of Time (joué sur 3DS) ça me gave au possible et en fait ce Zelda là je le prends comme une réponse à tout ce que j'avais détesté dans OoT. Alors oui révolution blablabla, mon cul c'est du poulet, reste que découvrir ce jeu maintenant (enfin on va dire plus de dix ans après) est une torture, car c'est atrocement vide, rien n'est clair, faut chercher des trucs débiles et improbables dans un univers incroyablement vide. Alors oui si tu as 10 ans tu as du temps après l'école pour essayer de taper derrière toutes les pierres pour voir si ça ne te donne pas le truc que tu cherches, mais moi j'ai pas ce temps là et ça m'ennuie au possible.

Par contre ce Zelda là proposé l'expérience inverse, l'univers est vaste, il peut certes sembler vide, mais il ne l'est pas. Partout, il y a quelque chose à faire et le mieux c'est que ça ne sert rien, c'est totalement inutile... mais tu y vas parce que ce jeu a réussi à faire quelque chose que seul un autre jeu en monde ouvert avait réussi à faire (The Witcher 3), il a réussi à me donner envie de ne rien faire et de juste me balader parce que c'est magnifique et de me dire, ah tiens, un petit truc là, ça fait quoi si je fais ça ?

Le parti pris graphique y est pour beaucoup, je n'ai pas pris autant de plaisir à fouler l'herbe de mes petits pieds dans un Zelda depuis Wind Waker, mais surtout qu'est-ce-que c'est agréable, limite apaisant de voir l'herbe bouger sous nos pieds, de voir le vent qui souffle sur la plaine... C'est le genre de jeu où juste se promener est une expérience agréable.

J'aimerais cependant nuancer quelques petits points que l'on peut lire sur le net, notamment vis à vis de ceux qui disent que l'on est pas pris par la main, etc. C'est faux. Tout le plateau du prélude est là pour apprendre à jouer et sert de tuto. Un tuto pas forcément dirigiste, mais un tuto quand même (et qui pourrait servir de modèle dans le genre) où on t'explique ce que tu peux faire, à quoi servent les différents bidules que tu rencontres, etc. Donc non on n'est pas lâché sans rien savoir. Cependant une fois le prélude terminé, là c'est parti... plus aucune indication... et ce n'est pas vas-y cherche le truc à faire dans mon monde gigantesque... c'est l'inverse, c'est ce qu'il faut faire qui vient à toi, parce que partout où tu regardes il y a des choses à faire... à droite à gauche, derrière, devant... partout...

Tiens un sanctuaire qui va me donner un truc pour avoir un quart de cœur plus tard dans le jeu... tiens un camp ennemi qui va me donner une récompense si je les bute tous... tiens un troupeau de je ne sais quelle merde, si j'allais les buter pour manger ?

Et finalement le jeu réussi son pari extrêmement risqué, celui de propose un jeu où tu peux aller directement vers le boss de fin, mais où le joueur va quand même passer 30, 40h avant de s'y rendre parce que tout simplement il y a trop de choses qu'il est possible de faire et qui ont l'air bien plus intéressantes que juste d'aller battre un boss de fin.

Donc au lieu de faire ce que je détestais dans OoT, c'est à dire chercher, et bien j'ai passé mon temps à trouver... c'est extrêmement gratifiant pour le joueur qui ne peut pas lâcher sa manette puisque ensuite il y a mille autres trucs à faire... et ça ne s'arrête jamais...

C'est donc une des meilleures expériences de jeux vidéo que j'ai pu avoir alors que le genre ne me plaît pas tant que ça au départ. Je ne suis ni un amateur de mondes ouverts, ni particulièrement friand d'énigmes, j'aime sois les jeux de stratégies à forte possibilité de role play (Crusaders Kings), ou bien les jeux de rôle où on peut faire toutes les conneries qu'on veut (Fallout) ou avec une expérience narrative forte (The Witcher). Mais dans ce cas là, l'univers est tellement prenant que forcément j'ai été happé sans pouvoir en sortir. Je pense d'ailleurs que même si certains puristes de la franchise vont dire "oui mais il n'y a pas assez de vrais donjons" alors qu'ils oublient que chaque sanctuaire est un peu un donjon et qu'entre les quatre donjons "officiels" et tous les sanctuaires ils auront sans doute plus de temps passé dans des donjons que n'importe quel autre Zelda... et bien tout le monde peut aimer ce jeu, parce qu'il est réellement enchanteur.

Je balaie même d'un revers de la même certaines louages faites au jeu, comme quoi il prendrait place dans un univers où Ganon a gagné, un truc désespéré ou je ne sais quoi... ou que tout est fait pour te faire prendre conscience que ton aventure est énorme... Je vois l'exact inverse, je vois la petite aventure du type qui va chercher du sanglier avant de tomber sur un sanctuaire, puis qui va sauver une demoiselle en détresse. (d'ailleurs l'univers est bien trop enchanteur pour que ça soit désespéré)

Parce que finalement une fois Ganon vaincu bof... ok il est vaincu... mais il n'y a aucun sentiment d'accomplissement... ils ont mis ça parce qu'il fallait, ils étaient obligés... mais en vrai le plaisir est d'aller à la chasse aux papillons... (d'ailleurs pas de cinématique de fin qui indiquerait quoique ce soit sur la vie une fois Ganon vaincu)

Pour moi ce Zelda se rapproche d'un Fantasy Life... et vu tout le bien que je pense de ce jeu je ne pouvais qu'adorer. Et finalement on n'est pas loin du jeu parfait... on vire l'intrigue, on ajoute des interactions sociales à la Animal Crossing, on donne à Link une pelle, une pioche, une canne à pêche et on l'envoie vivre sa vie... où il peut être chasseur, fermier, aventurier, pêcheur, tout en même temps...

En tous cas il va être très difficile de refaire un Zelda après celui-là, tant les mécaniques de la saga ont évolué avec ce jeu. Alors oui on peut améliorer un ou deux détails, certains râlent sur le fait que les armes se cassent tout le temps... on peut peut-être le rééquilibrer, mais c'est rien de fondamentalement préjudiciable au titre.

ça va être d'autant plus dur que juste changer la carte (vu qu'il n'y a pas d'histoire) ne suffira pas à proposer une expérience nouvelle, surtout qu'ici la carte est bien variée. Le jeu propose tellement pour tous les joueurs possibles ! Ceux qui veulent des quêtes peuvent enchaîner les quêtes pour les roturiers du bas peuple, ceux qui aiment les donjons peuvent se faire tous les sanctuaires, ceux qui veulent chasser iront chasser, ceux qui veulent se battre iront se battre, ceux qui se sentent l'âme de fouines iront chercher toutes les petites merdes à feuilles (900 !!!).

Il faut donc saluer l'ingéniosité des game designers et surtout du level design qui rend tout ça possible, qui permet de mélanger les différentes activités, qui permet que tout ça se fasse avec une fluidité folle, sans jamais avoir l'impression d'abandonner quelque chose, ou que quelque chose casse le rythme. C'est ça que permettent les sanctuaires. On peut ainsi explorer faire un mini donjon et continuer à aller voir ce qu'il se passe à côté.

Il va donc sans dire que ce Zelda est mon Zelda préféré, qu'il détrône donc The Wind Waker et si je ne suis pas du genre à jouer à mes jeux après les avoir finis (trop de trucs à jouer) je pense que je reviendrais de temps en temps sur celui-là pour trouver les sanctuaires et surtout pour parcourir cette plaine encore une fois.

Une grande réussite donc.