Technobabylon (2015) - Jeu vidéo
Technobabylon (2015)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Technocrat et Wadjet Eye Games PC Point’n’click et aventure 21 mai 2015

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux Technobabylon (2015) torrent



L'année 2015 aura décidément été fort généreuse pour le joueur pc élevé aux point & click. Plus encore, pour le joueur, en général, amateur de science-fiction. Technobabylon, c'est un peu la synthèse de nombreux thèmes de la SF au service d'une histoire cohérente et intéressante qui débute par la poursuite d'un tueur en série (le mindjacker) par Max Lao et charles Regis, tout deux agent du CEL. Vient s'ajouter à cela, Latha, une addict à la TRANCE, monde virtuel rêvé par ses utilisateurs qui n'en sortent que pour se nourrir. Tout cela passera, par la découverte de Centrale, L'IA gérant la ville d'une manière purement pragmatique quitte à s'opposer aux choix de nos protagonistes. Sans trop entrer dans l'histoire, et pour en revenir à la qualité des thèmes abordés, disons que Technobabylon développe les questions de réalité et de virtuel, d'addiction, du clonage, de synthétiques vivant parmi les humains (parfois aux services de leurs fantasmes), de génération perdue (un jeune savant déçu de devoir s'injecter maladies qu il ne connaitra jamais) et touche à des thèmes parfois plus philosophiques tels la consciences humaine et le sens profond de ce qui peut être considéré comme la famille. Mélanger tout cela aurait pu paraître trop ambitieux et voué à l'échec, ici, il n'en est rien, le scénario est sublimé par ses rebondissements et ne souffre de la moindre faiblesse, et ce, jusque dans sa scène finale post générique.

Du point de vue de son gameplay, Technobabylon est un point & click pas si classique finalement. Comme mentionné plus haut, il nous propose d'incarner 3 personnages différents possédant tous des aptitudes propres (Charles étant le plus classique et Latha, la plus particulière de par ses interactions entre le réel et le virtuel). Les énigmes sont toujours logiques et en phase avec l'univers développé; on se retrouve rarement bloqué et quand c'est le cas, une solution évidente et amenée subtilement par les nombreux dialogues/mails/objets finit par nous apparaître. Le jeu propose également une liberté d'approche et de choix très rare pour le genre lui apportant une belle rejouabilité!

Bref, il n'y a finalement pas grand chose à reprocher à Technobabylon, au contraire le jeu laisse un vrai souvenir une fois l'écran de fin arrivé et on se surprend à avoir envie d'y replonger. Il prouve aussi, aux sceptiques et aigris, que le jeu vidéo n'a pas à rougir, quand il s'en donne les moyens, face à la littérature et que sous forme de roman, Technobabylon n'aura pas démérité sa place de choix dans nos bibliothèques.

N.B. les voix et textes du jeu sont intégralement en anglais (et remarquablement interprétée).