Rhythm Paradise Megamix (2016) - Jeu vidéo
Rhythm Paradise Megamix (2016)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Nintendo SPD et Nintendo Nintendo 2DS et Nintendo 3DS Musique 2015

Trouvez votre rythme avec les plus grands hits de Rhythm Paradise !

Testez votre rythme en coupant du bois, en choppant des virus avec des fourchettes ou en jouant au badminton pendant que vous pilotez un avion, le tout en suivant le rythme des mélodies endiablées du jeu. Les commandes accessibles et la musique prenante combinée avec un nouveau système de retour visuel, font de cet opus un jeu incontournable dans la série Rhythm Paradise. Arriverez-vous à suivre le rythme ?

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux Rhythm Paradise Megamix (2016) torrent



Avant toute chose, remettons en contexte la situation. Rhythm Paradise Megamix est le dernier né de la série Rhythm Paradise (Rhythm Tengoku au Japon), réalisé par la même équipe en charge des Wario Ware (et on sent la patte commune entre les 2 jeux). Il s’agit d’un jeu de rythme composé d’un très grand nombre de mini-jeux musicaux. Le but est globalement d’appuyer sur une ou plusieurs touches en rythme avec la musique, chaque mini-jeu possédant ces propres règles et caractéristiques. Enfin, le jeu se joue en quasi-totalité avec 2 ou 3 boutons (A, B et la croix directionnelle) ou avec le stylet si vous le souhaitez (jamais essayé perso). Résumé comme ça, ça parait simple, mais je vous assure que non… Autre particularité, tout comme son grand frère, Wario Ware Gold, et comme son nom l’indique, Megamix est un best of des 3 précédents jeux de la série. Je ne peux pas parler de cet aspect best-of étant donné que c’est la 1ère fois que je m’attaque à la série, mais j’ai pu retrouver la plupart des jeux les plus connus (entendez par là, les mini-jeux que je connaissais déjà de renommée sans même avoir touché à la série). Mais je trouve le contenu du jeu gigantesque pour un jeu de rythme, et si vous voulez tout débloquer, vous allez y passer un sacré moment…on y reviendra.

Voilà pour l’intro. Maintenant mon avis sur le jeu. Je vais être direct, j’ai failli mettre un 6. J’ai longuement hésité à noter ce jeu uniquement sur mon ressenti personnel (6/7) ou bien à me baser sur sa qualité objective (8). Encore une fois, du contexte s’impose. Le seul jeu de rythme auquel j’ai joué dans le passé est Final Fantasy Theathrythm (et sa suite). Dans ce jeu, des icônes apparaissent sur l’écran tactile en rythme avec la musique, et vous devez les toucher/slasher/maintenir selon le type de note et au moment où elles touchent la ligne dessinée sur l’écran. C’est très visuel et ne demande pas forcément un excellent sens du rythme.

Je m’attendais donc à quelque chose de similaire avec l’aspect Nintendo-friendly. Et bien autant vous dire que je me suis pris une sacré tarte dans la tronche. Ce jeu est extrêmement frustrant pour un novice du genre comme moi. Vous n’avez (presque) aucun indice visuel pour vous dire quand appuyer au bon moment. Pas d’icône, pas d’aide, pas de piste qui défile. Tout se fait à l’oreille. Et là ceux qui ont joué au jeu vont me dire « Attends, mais tu peux quand même te baser sur les animations du jeu, exagère pas ». Car oui, il y’a quand même des personnages qui bougent/chantent /jouent dans l’arrière-plan, et leurs actions sont en rythme avec la musique aussi. Alors, oui mais non ! Se baser sur les visuels dans ce jeu, c’est un piège magistral, et c’est ça qui le rend encore plus frustrant. Quand tu débutes, instinctivement, tu es forcément tenté de suivre le rythme des personnages plutôt que celui de la musique. On se dit « Ok, si j’appuie au moment où le volant de badminton est juste devant la raquette, techniquement ça passe ». Alors oui, ça va passer, mais plus la difficulté monte, et plus on se rend compte que ça ne suffit absolument pas. Tout se fait à l’oreille, et vous pouvez techniquement jouer à ce jeu les yeux fermés. Sans exagérer, j’ai mieux réussi certains jeux sans les regarder, juste en m’habituant au rythme.

Évidemment, comme tout jeu, on peut s’améliorer au fil du temps. Néanmoins, je maintiens que les gens n’ayant pas un bon sens du rythme ne vont pas du tout prendre le même plaisir que ceux ayant déjà joué d’un instrument ou ont tout simplement une bonne oreille musicale.

Et c’est là que le jeu fait mal à mon sens. J’ai envie de l’apprécier, le principe est génial après tout, et très bien exécuté. Mais je n’y arrive pas autant que je le souhaite, et je peux difficilement y faire grand-chose. Arrivé au dernier tiers du jeu, j’ai failli l’abandonner (chose que je ne fais pourtant jamais) tant c’était frustrant. Je ne sais pas si vous arrivez à saisir à quel point c’est rageant de bloquer sur un mini-jeu tout bête, non pas parce que c’est dur, mais parce que vous n’arrivez pas à saisir ce que l’on vous demande de faire (ici d’entendre ou de percevoir). En plus je suis têtu et perfectionniste, du coup quand je me loupais trop, je recommençais le mini-jeu avant même de le finir, jusqu'à être suffisamment satisfait de moi-même. Chose qui me rendait fou vu que je tiltais et m'embrouillais plus qu'autre chose à répéter les mêmes erreurs à la chaîne. Et c’est, pour moi, d’autant plus frustrant que cette notion que l’on vous demande d’avoir, c’est quelque chose qui n’a, presque, rien à voir avec de la technique ou de l’expérience, mais juste un truc que n’importe qui peut avoir, mais que vous, vous n’avez pas. Ça fait mal à l’égo en fait…

Ça me rappelle mes années au collège. J'avais testé de jouer à la batterie (enchaînement simple de grosse caisse tom aigue, genre boum tchac - boum tchac...). J'avais eu 20 au 1er essai (suffisait juste de suivre le rythme, c'était pas dur d'avoir 20). Tout fier de moi, je recommence quelques mois plus tard, et me ramasse un 8. En fait, mon rythme était complètement aléatoire, et je n'avais rien d'un génie. C'était ptet un préambule de ce jeu en fait ^^

Prenons l’exemple du pire mini-jeu existant dans ce jeu, j’ai nommé Recto-Verso (oui ceux qui ont joué au jeu vont se marrer ou frémir en entendant ce nom…). Déjà visuellement, le jeu est une ode à l’épilepsie, impossible à regarder. Ensuite, il a probablement le principe le plus simple du jeu, mais s’avère être le plus dur. Vous avez un rythme en 1 temps contre temps ce qui donne un truc du genre 1-1-1-1-1-1 etc… Au début, vous devez suivre le rythme normal, donc en appuyant pendant les 1 (que j’ai inventé, c’est juste pour aider à visualiser le rythme), puis d’un coup (mais genre hyper rapidement), vous devez suivre le rythme en contre temps. Donc vous devez, en une fraction de seconde, passer du rythme 1 au rythme -. Vous avez du mal à saisir la notion de temps et contre temps ? Moi aussi, donc autant vous dire que j’ai pas passé un très bon moment. (Je vous laisse un lien pour vous faire une petite idée de l'horreur: https://youtu.be/MWfhua8BLes ATTENTION SI VOUS ETES EPILEPTIQUE, NE REGARDEZ PAS).

Dernier point, un peu anecdotique, mais qui renforce la frustration de ce jeu. Je suis allé sur des forums voir si des gens avaient des conseils sur certains mini-jeux particulièrement durs pour moi. Et les seuls réponses que l’on pouvait lire étaient des trucs du style « Git gud » ou «Lol, pourtant Rhythm Tengoku c'est hyper simple comme jeu de rythme, tu vas voir si tu joues à "Insérer nom random de jeu de rythme de niche"» ou bien « Sans offense mec, mais je trouve que ce mini-jeu est le plus amusant et le plus simple du jeu, essaie juste de progresser ». Ouais ben, excusez-moi de ne pas faire partie de votre élite de niche rythmique, mais moi j’en chie.

Bref, c’est dur de vraiment bien retranscrire cette frustration. J’exagère aussi quand je dis que soit on a le rythme, soit on l’a pas. Je suis sûr qu’il y’a moyen de s’améliorer, même en étant un pied. Mais je n'ai pas forcément envie d'avoir besoin de m'entraîner limite "physiquement" pour jouer à un jeu vidéo qui se veut amusant.

Si on met de côté cet aspect personnel, le jeu reste objectivement très bon. Comme je l’avais mentionné, le contenu est astronomique. Il y’a en tout 90 mini jeu de base une vingtaine à débloquer avec l’une des 2 monnaies du jeu. En effet, quand vous finissez un mini-jeu, vous gagner de 0 à 8 pièces selon votre score. Pour chaque mini-jeu, vous pouvez acheter un goodie (qui ne sert à rien) et la musique du jeu en question. Il y’a environ 110 jeux et chaque goodie/musique coûte entre 5 et 20 pièces, je vous laisse calculer le farm intense que ça représente pour tout avoir (sachant que vous avez besoin de pièces pour avancer dans le mode histoire…). L’autre monnaie, les orbes, vient du mode défi. Ce mode vous permet de rejouer aux différents jeux avec plus ou moins de règles (enchaîner 3 jeux avec un score de plus 70, ne pas rater plus de 3 notes, le rythme est plus rapide etc…). Ces défis vous donnent chacun des orbes qui servent à débloquer les plus gros bonus du jeu, à savoir les mini-jeux qui ne se débloquent pas via le mode histoire. Malgré mon côté pseudo-completionniste, je n’ai eu la patience d’en débloquer que 2, et je ne comprends absolument rien au 2ème mini jeu (un truc avec 2 guitaristes qui doivent jouer en rythme), donc j’ai arrêté là et suis passé à côté de presque 1/5ème des mini-jeu de ce jeu…dommage. L’autre particularité du mode défi, c’est le mode Parfait. De temps en temps, on vous propose de jouer à un mini-jeu dont l’objectif et de ne louper aucune note (pas besoin de faire la note parfaite, juste de ne pas la manquer). Vous n’avez que 3 essais, sinon, le jeu disparait et vous devez attendre qu’on vous le propose à nouveau (parmi les 100 autres) pour retenter le coup. Bizarrement, j’ai beaucoup aimé ces challenges (sur les jeux de difficulté simple à moyenne par contre). Il existe également d’autres modes plus ou moins intéressants comme le Street Pass et nourrir une chèvre avec des oignons dans un pseudo-Pachinko (oui oui).

Vous avez donc beaucoup de choses à faire dans ce jeu. Autrement, le mode histoire est totalement anecdotique, voir complètement relou. On retrouve l’humour burlesque et décalé des Wario Ware, les musiques sont relativement bien et certaines restent vraiment en tête. Et dernier point, je trouve les graphismes vraiment beaux pour un jeu de 3DS. Alors certes, ce ne sont que des suites de sprites, mais les personnages sont animés avec une fluidité presque parfaite, et les couleurs sont vraiment top. Je me suis surpris à admirer le menu titre pendant un petit moment avec ces couleurs vives.

Bref, Rhythm Paradise Megamix est un très bon jeu pour qui aiment les jeux de rythme. Mais il me fallait absolument insister sur cet aspect frustrant qui m'a bien fait rager certains soirs. J’ai bien compris que je n’étais pas fait pour ça, et le jeu m’a apporté autant, voir plus, de frustration que de plaisir. Néanmoins, je suis content d’avoir tenté l’expérience, et d’avoir enfin pu découvrir cette série malheureusement méconnue de Nintendo. Pas sûr que je m’y relance, mais au final, j’en garderais de bons souvenirs.