Sket Dance - Anime (2011)
Sket Dance - Anime (2011)

Anime de Kenta Shinohara Shōnen et comédie 1 saison (terminée) TV Tokyo 25 min 7 avril 2011

Le Sket-dan est un club de lycée qui se propose de venir en aide à tous ceux qui le leur demandent. Il n'y a que trois membres dans ce club singulier : Switch, un geek-otaku-je-sais-tout qui ne s'exprime qu'à travers un synthétiseur vocal et malgré cela plait aux filles ; Himeko, une ancienne yankee qui sait faire preuve d'une violence terrifiante et se passionne pour les sucettes aux goûts insolites ; et enfin Bossun, le chef au super-pouvoir de concentration optimale dès qu'il met ses lunettes, et accessoirement doué dans les domaines artistiques. Dans une ambiance comique et rocambolesque, les trois membres de ce club essayent de répondre aux requêtes de leurs amis et de se battre contre le Conseil des élèves irrité par leur attitude peu orthodoxe.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Sket Dance torrent



Je viens de me terminer l'animé composé de 77 épisodes et c'est le premier mot qui me viens à l'esprit: "rafraichissant". Sket Dance, animé adapté du manga du même nom dessiné et scénarisé par Kenta Shinohara (ancien assistant d'Ideaki Sorachi, l'auteur de Gintama) n'est (contrairement à ce que le titre peut nous laisser imaginer à vu d'oeil) pas un manga/animé de sport sur le sketboard mais bel et bien un "school life". On suit les aventures d'un trio de lycéen baptisé "Sket Dance" qui s'est donné comme but d'aider les élèves et professeurs à travers tous types de requêtes quel qu'elles soient; voilà à peu près pour le pitch. Clairement ici on a à faire à du basique dans le genre mais les codes du genres sont tellement bien maîtrisés qu'on se laisse très facilement embarquer dans les aventures toutes plus abracadabrantes les unes que les autres de Bossun, Himeko et Switch. La simplicité à du bon et là dans le genre comédie on est servi. On y retrouve toutes les aventures typiques de la vie du lycéen et l'aspect comédie est très bien soutenu par un humour de bonne facture. Humour renforcé par toute une galerie de personnages loufoques (en plus du trio principal) tous aussi drôles les uns que les autres avec chacun une personnalité et un caractère bien trempé qui leur est propre. Serte on est dans un school life plutôt "habituel" j'ai envie de dire, niveau scénario ça casse pas trois pattes à un canard mais même si on a un côté assez "Nekketsu" avec encore une fois la valeurs et l'importance de l'amitié, dans le cadre d'un lycée, sans pouvoirs fantastiques ou une quelconque présence de surnaturel dans l'air (même si perso je pensais qu'il y en aurait au début) le message passe bien. En plus Sket dance se veut très réaliste et du coup on y retrouve beaucoup d'aspect de la "cool Japan" avec un tas d'hommages ou de publicités sur la culture des otakus/mangas/animes/J-pop (notamment avec les personnages de Momoka, Switch et Roman), une mise en avant de la culture qui, dans le cas de l'animé (j'ai pas lu le manga) est renforcé par les ost (la plupart sont chantées par le groupe "Sketbook") avec un ton rock festif très agréable. Niveau des openings/ending, ils sont pas sensationnels mais n'en reste pas moins très très sympa et dès le début nous mettent dans l'ambiance (mon coup de coeur va au premier opening "Kakkowarui I love you"<3). Niveau perso je l'ai déjà dit plus tôt mais ils sont franchement sympa, difficile de pas s'y attacher, d'autant plus que certains sont assez parodiques comme

Takemitsu Shinzo, le gars qui se prend pour un samouraï, accro aux jeux sur portables et qui tire sa force de bonbons à la mente^^, Romane, l'apprenti Mangaka qui ne sait pas dessiner et qui croit vivre dans un Shojo ou encore Yabasawa, la fille pas attirante physiquement qui joue la pom-pom girl top model.

tous sont à mourir de rire ! Ils sont non seulement hilarant et par moment même franchement touchant, notamment les 3 héros par leurs passés et les secrets derrière la création de leur club.

Bosun a perdu ses deux parents le jour de sa naissance, Himeko a souffert de persécution et Switch s'est interdit de parler (et depuis ne parle qu'à l'aide d'un ordinateur) après la mort tragique de son petit frère dont ils se sent responsable.

Les épisodes ou l'on découvre leur vécu sont franchement émouvants et m'ont mit la larme à l'oeil, particulièrement celui de Switch. Niveau des épisodes, c'est un animé assez long car il fait quand même 77 épisodes, la plupart du temps chaque épisode se résume à une voir deux requête du Sket Dance qui mettent en scène et permettent d'exploiter les différents élèves et professeurs. C'est l'un des défauts que je reproche à l'animé, il est très vite répétitif et on finit assez vite par connaître le refrain et du coup tourner en rond; il n'y a pas de trame générale toute tracée et quelques fois le scénario se cherche un peu ce qui fait qu'on a pas très peu de grands arcs narratifs qui durent plusieurs épisodes. Il y en a quand même vous inquiétez pas mais ils sont selon moi trop rare et c'est dommage car cette série à un gros potentiel et quelques fois j'ai eu la désagréable impression pendant mon visionnage que ça avait du mal à décoller et à la fin...77 épisodes c'est vrai que c'est long et malheureusement ça peut finir par en lasser certains (perso il y a des moments ou j'ai trouvé le temps long). Mais au delà de ça, les défauts de l'animés se font rares car graphiquement c'est de la bonne qualité, le rendu des dessins est beau, très coloré. On s'amuse, on passe un bon moment, on rigole et on est même peut être ému par cette bande de lycéens à tel point qu'à la fin on a envie de faire parti de leur classe. Au final, une bonne surprise pour ma part en cette fin d'année 2015, School life très agréable qui fait du bien. Gintama peut être fier de son "petit frère". Un des meilleurs school life que j'ai lu/vu jusqu'à présent (avec Nisekoi). Je le recommande et je me tâte même à acheter le manga. 14/20