Qbeh-1: The Atlas Cube (2014) - Jeu vidéo
Qbeh-1: The Atlas Cube (2014)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Liquid Flower et Digital Tribe PC et Mac Réflexion et aventure 15 mai 2014

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux Qbeh-1: The Atlas Cube (2014) torrent



Je suis le seul à noter ? Autant critiquer.

Ce jeu a du potentiel : une identité graphique sympa, de l'exploration plate-forme-isante, un concept de base pour les puzzles plutôt sympa (placer des cubes à la Minecraft pour pouvoir atteindre de nouvelles zones), une musique aux airs de Fez ou Superbrothers (mais en moins bien). C'est ce que promet la démo, qui est très sympa car très courte.

Le problème c'est que le jeu complet dure 30 niveaux (répartis sur 5 mondes), sans se corser ni vraiment se renouveler (que ce soit question gameplay, musique ou décors).

Le système de cubes en quantité limitée laissait imaginer des puzzles où on doit optimiser les ressources, faire preuve d'inventivité et réfléchir à deux fois avant de laisser un cube derrière soi, hors de portée. Ou bien, un score basé sur le nombre de cubes restant dans l'inventaire à la fin du niveau. Mais non, rien de tout ça, on a tout le temps trop de cubes. Il n'y a que deux ou trois fois où j'ai dû me creuser les méninges pour réussir à passer un puzzle ou à garder sur moi un cube indispensable pour plus tard.

De nouveaux types de cubes font bien leur apparition, j'aime particulièrement les violets qui baissent la gravité. Je déteste les verts (ascenseurs) qui cassent encore plus le principe de conservation des ressources puisqu'ils disparaissent après leur petit voyage et repoppent là où on les a pris initialement. Les bleus (interrupteurs) sont sans doute les plus intéressants car on est souvent obligé de les laisser derrière soi tout en pouvant quand même les récupérer un peu plus tard. Beaucoup de niveaux tournent autour de ceux-ci d'ailleurs, si bien que même là ça en devient répétitif.

A part des portes fermées et des ventilateurs, il n'y a pas vraiment d'éléments interactifs dans le décor. Les checkpoints sont assez mal pensés et placés, mais on meurt rarement (en tombant dans le vide) alors c'est pas trop grave (et puis c'est des hiboux mignons les checkpoints).

Pour les "complétionistes" comme moi Il y a des secrets, mais ils sont pour la plupart basés uniquement sur l'exploration et non sur des puzzles. Et il faut tous les avoir pour débloquer un sixième monde bonus. Du coup c'est... très vite chiant.

Il souffre surtout d'être beaucoup trop long : en fait c'est la version longue d'un jeu gratuit, Qbeh tout court dont celui-ci est... la préquelle du coup ? (c'est un moins, pas un tiret) Ah, non, j'ai oublié de vous dire : y'a absolument aucune narration, et ça manque énormément. Que seraient Portal ou Quantum Conundrum sans leurs voix off plein d'humour qui nous accompagnent tout du long ? Sans doute un Qbeh ou un Q.U.B.E. Enfin non, plus ce dernier depuis qu'une Director's Cut est venue y remédier, ce qui lui a fait gagner un point dans ma note.

Potentiel gâché, mais pas mauvais jeu. En fait il faut pas y jouer plus d'une heure à la fois. Y'a aucune histoire à suivre et les concepts ne sont pas bien compliqués, donc on peut le laisser de côté. Et y revenir quelques jours plus tard pour refaire un court voyage relaxant dans ce monde enchanteur.

Dieu sait combien je surévalue généralement n'importe quel first-person puzzle-platformer, mais celui-ci est simplement décevant ! Si c'était pas mon genre fétiche, je lui aurais jamais mis 5 ("Pas bon, mais pas réellement mauvais non plus").