The Rapture Is Here And You Will Be Forcibly Removed From Your Home (2013) - Jeu vidéo
The Rapture Is Here And You Will Be Forcibly Removed From Your Home (2013)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Connor Sherlock Navigateur et PC Inclassable 20 décembre 2013

Le monde prendra fin dans 20 minutes.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux The Rapture Is Here And You Will Be Forcibly Removed From Your Home (2013) torrent



La mort dans le jeu vidéo c'est tout un symbole. Ou plutôt les morts. Après tout, ne dit-on pas les vies ? Jouer à un jeu, c'est peut-être vivre et mourir à chaque partie. Chacune de nos vies ne formant au final qu'une variation infime d'un gigantesque multiverse de vies vidéoludiques dont la seule issue serait le trépas, la faute à quelques gouffres, piquants acérés ou tout bêtement l'extinction du jeu vidéo.

The Rapture Is Here And You Will Be Forcibly Removed From Your Home est assez clair à ce sujet dès son titre. Personne n'y échappera. D'ailleurs, vous pourrez voir votre meilleur ennemi dès le lancement de la partie. Une forme grotesque et absurde flottante dans le ciel, qui ne cesse de se rapprocher du sol, à la manière de l'urgente apocalypse de The Legend of Zelda : Majora's Mask et son cauchemardesque coucher de lune, et bien entendu La Couleur Tombée du Ciel, de H.P. Lovecraft. Dans 20 minutes, ce monde n'existera plus et se désagrègera, tout comme l'avatar du joueur.

Ambiance pessimiste, la seule chose qui nous reste à faire, c'est de profiter du monde dérangé du jeu. À perte de vue, des plaines d'herbes s'étendent et on discerne tout juste quelques bicoques, des champs de fleurs et d'énormes piliers perçant le sol comme pour atteindre le spectre informe qui flotte en permanence au-dessus de nos têtes, et qui se met à résonner dès qu'on le voit. Ici et là, des halos lumineux vont nous permettre d'entendre des extraits lus de l’œuvre de Lovecraft comme pour renforcer encore plus ce sentiment d'oppression, cette odeur de mort latente et persistante.

Et puis on meurt, inéluctablement. Mais chacune d'entre elles est unique, comme chaque parcours. Comme chaque Apocalypse.

Oh, et le jeu est gratuit : http://gamejolt.com/games/other/trihaywbfrfyh/20342/ quelques screenshots pour vous donner une idée de l'ambiance : http://steamcommunity.com/id/khamsou/screenshots/?appid=sc_279483&sort=newestfirst&browsefilter=myfiles&view=imagewall