Sonic, le film - Film (2020)
Sonic, le film - Film (2020)

Film de Jeff Fowler Action, aventure, comédie 1 h 39 min 12 février 2020

L'histoire du hérisson bleu le plus rapide du monde qui arrive sur Terre, sa nouvelle maison. Sonic et son nouveau meilleur ami Tom font équipe pour sauver la planète du diabolique Dr. Robotnik, bien déterminé à régner sur le monde entier.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Sonic, le film torrent



Si je me rappelle bien, j’ai joué à deux ou trois jeux vidéo mettant en avant la fameuse mascotte de l’univers SEGA mais c’était il y a très longtemps, et je n’avais pas une envie particulière de voir son adaptation sur le grand écran, de peur de visionner encore quelque chose de banal, d’inutile ou un projet qui ressemble plus à une pompe à fric qu’un vrai spectacle divertissant. Cependant ! J’ai bien remarqué le scandale qui s’est produit suite à la publication en ligne de la première bande-annonce, mettant en avant un hérisson bleu trop humanoïde, qui ressemble à peine à celui du jeu vidéo. Moi aussi j’ai été choqué de voir ça, je trouvais ça honteux de casser l’image d’une création ludique qui a fasciné de nombreux gamers par un design inapproprié.

Curieusement et sans y attendre, le réalisateur a réagi à la raillerie collective des fans en répondant que ses ingénieurs vont refaire le design du hérisson anthropomorphe, tout en repoussant la sortie du film dans les salles de cinéma. Ce genre de décision m’a incroyablement surpris. Enfin un réalisateur responsable ! Enfin un artiste qui sait écouter les cinéphiles et qui n’a pas hésité à reprendre les choses en main pour faire quelque chose de mieux. C’est bien dommage que la plupart des metteurs en scène ne prennent pas en compte les remarques des cinéphiles, des films auraient certainement connu un meilleur succès si les autres avaient pris des initiatives aussi intelligentes que celle-ci. Sur le coup, ça m’a vraiment motivé à visionner le long-métrage, en espérant que je vais passer un bon petit moment amusant.

Et cela a été un peu près le cas, j’ai malheureusement retrouvé ce que je craignais à l’annonce du projet mais le long-métrage m’a tout de même bien satisfait. C’est une adaptation assez réussite, cocasse et qui est très bien inspirée des jeux vidéo. Comme dans tout projet visuel reprenant le contexte d'un jeu vidéo, le scénario est vraiment le défaut majeur de la production. Trop simpliste, trop bancal et pas très recherché, on visionne ce qu’on a déjà vu ou ce qu’on voit habituellement depuis de nombreuses années. Le long-métrage est pas mal truffé de clichés comme les fameuses scènes de ralentissement général rappelant tout de suite celles de Quicksilver dans les derniers X-Men, même principe et rien d’innovateur.

Cependant, le hérisson bleu est soigneusement bien représenté. C’est bien le même coureur supersonique qui mit en avant que celui du jeu vidéo (bien plus représentatif que la première version) et j’ai noté quelques idées désopilantes comme le parcours routier effectué en quatrième vitesse, avec une tortue dans les mains ou quand il imite un match de Baseball. La seule chose que je n’ai pas supportée chez lui et pourtant, j'ai toujours ignoré ce genre de détail, c’est la voix lourdaude de Malik Bentalha, un vrai supplice moral à supporter pour nos oreilles. Un autre gros point qui est loin d'avoir été bâclé, l’interprétation de Jim Carrey dans le rôle de l’ennemi de Sonic, le terrible et malfaisant Docteur Ivo Robotnik.

L’acteur limite raisonnablement ses mimiques trop poussées habituellement, il est acceptable dans ses gestes et il se débrouille remarquablement bien pour représenter un antagoniste respectable, conforme à nos attentes, sans trop être ridicule, ni lourdingue. Une bonne dose de folie et de distraction phénoménale pour représenter un des méchants les plus célèbres du monde des jeux vidéo, c’est ce que Jim Carrey parvient à accomplir sans le moindre gêne. Le reste du film a peu d’importance à mes visions, il ne faut rien attendre d’exceptionnel, c’est un film d’aventure qui a l'apparence d’un buddy-movie policier, bien truffé de scènes d’action explosives et intensifiées par des effets spéciaux mirifiques.

Ce n’est pas le genre de blockbuster où on fait tout exploser pour nous mettre plein les mirettes, c’est un divertissement qui est bien calibré pour apporter du plaisir à la fois pour les adultes et les enfants. En fonction de ce que j’ai gardé comme souvenir des jeux vidéo, j’ai noté quelques jolis clins d’œil comme les anneaux et leur bref bruitage aigu ou même l’introduction dans la planète d’origine de Sonic. C’est vraiment bien repris des jeux vidéo, le rythme est accrocheur et le montage est très bien foutu pour suivre tout en détail les courses effrénées entre Sonic, son ennemi et les machines high-tech infernales de ce dernier. Tout simplement un véritable cocktail d’explosions, de vitesse avec effet de tunnel et de destruction bien massive, c’est tout ce qu’on est venu chercher dans cette genre de production honnête et passable. 6/10

Sonic ! Quelqu’un aurait pu te voir ! Non ! C’est impossible ! Je cours beaucoup trop vite !