The Walk - Rêver plus haut - Film (2015)
The Walk - Rêver plus haut - Film (2015)

Film de Robert Zemeckis Drame et biopic 2 h 03 min 2 octobre 2015

Biopic sur le funambule français Philippe Petit, célèbre pour avoir joint en 1974 les deux tours du World Trade Center sur un fil, suspendu au-dessus du vide.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film The Walk torrent



The Walk est la dernière pépite du très grand réalisateur Robert Zemeckis (Retour vers le futur, Forrest Gump, Seul au monde, ...). Mais c'est également un biopic très différent de ce que l'on a l'habitude de voir. Tout d'abord, c'est l'un des rares films à aborder le funambulisme, et le World Trade Center sans faire allusion aux événements du 11 septembre. Car oui, The Walk ne se concentre que sur la vie de Philippe Petit, funambule français qui veut réussir l'impensable, traverser les 2 tours du World Trade Center sur un câble. C'est donc un sujet qui peut paraitre pauvre au premier abord, surtout pour un film de 2 heures, mais c'était sans compter le grand monsieur derrière la caméra !

Comme à son habitude, Zemeckis signe ici une oeuvre forte, poignante et riche en émotion. Il dresse un biopic en tout simplicité, proposant des images intenses et spectaculaires. Le tout accompagné d'une narration très fluide effectuée par les soins de Joseph-Gordon Levitt (la plupart du temps en voix-off). Zemeckis sait raconter des histoires, et l'a déjà prouvé de nombreuses fois auparavant mais il a un don pour les rendre intéressantes et captivantes. Cela est en parti dû au fait qu'il reste toujours très sobre dans ce qu'il fait, il n'use pas des tonnes d'effets spéciaux pour n'en mettre que plein la vue, mais bien lorsque ceci s'avère nécessaire. La narration est toujours poétique, subtile et ne tombe jamais dans l'excès.

C'est donc pendant un peu moins de 2 heures que Zemeckis raconte l'histoire de Philippe Petit, et de son ascension jusqu'à New-York. Une ascension qui va prendre un certain temps.... On pourrait diviser le film en 2 grandes parties. La première qui raconte les débuts de Philippe Petit jusqu'à son départ pour New-York. Durant cette partie, on y découvre l'enfance de Petit, son engouement pour le funambulisme et les personnes qu'il va rencontrer. Son mentor, Papa Rudy incarné ici par l'étonnant Ben Kingsley. Sa compagne, Annie Allix interprétée par Charlotte Le Bon (rôle un peu trop en retrait selon moi) et ensuite, le reste de la fine équipe majoritairement composée d'inconnu.

Ensuite, la deuxième grande partie, la plus intense ! Elle se compose des préparatifs jusqu'à l'événement tant attendu ! Si il est tant attendu, ce n'est pas pour autant que Zemeckis compte nous le livrer de sitôt. Il y a avant tout l'élaboration du plan, l'installation de tout le matériel nécessaire et pour finir, tous les imprévus. Cette partie est assez conséquente, bien ficelée et nous tient en haleine jusqu'au final extraordinaire ! Cette reconstitution du World Trade center, ces panoramas, ces angles de vues, cette manière de filmer, rendent le tout sublime et surtout spectaculaire ! On s'y croirait réellement, la tension est à son comble et ne faibli jamais. On suit cette traversée complètement folle sans en perdre une seconde ! C'est un vrai tour de force de la part de **Zemeckis**et un superbe hommage à Philippe Petit et son incroyable projet.

The Walk est sans conteste un très grand film et une nouvelle réussite qui vient s'ajouter à l'excellente filmographie de son réalisateur ! Comme quoi, sans utiliser des tonnes d'effets spéciaux et en jouant sur la carte de la sobriété, on peut faire de très bons films ! Evidemment, je n'allais pas terminer cette critique sans parler de l'acteur principal ! Joseph Gordon-Levitt est épatant ! Il incarne son personnage à merveille et est d'une justesse remarquable ! C'était bel et bien le choix idéal pour jouer Philippe Petit ! Dernière petite chose à souligner, la BO du film d'Alan Silvestri qui est excellente et se fond bien dans l'ambiance du film.

Bref, vous l'aurez compris, je vous recommande fortement ce film, et surtout allez le voir au cinéma ! Ça en vaut vraiment la peine et l'immersion y sera beaucoup plus intense. Comme le papy Scott avec Seul sur Mars, Zemeckis signe un retour triomphant qui j'espère, aura son petit succès ! A croire qu'il voulait marquer le coup en 2015 et plus particulièrement en octobre (Le 21 aurait été une date idéale)....