Happy New Year - Film (2014)
Happy New Year - Film (2014)

Film de Farah Khan Action, comédie, drame 3 h 04 min 24 octobre 2014

5 hommes décident de braquer une banque, mais pour brouiller les pistes, ils vont participer à un concours de danse avec la complicité d'une danseuse.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Happy New Year torrent



Probablement un des films les plus attendus de 2014 (à Bollywood quoi) et que dire.... Alors déjà Farah Khan est de base chorégraphe de nombreux films de Bollywood mais aussi ... de Shakira. Son premier film, "Om Shanti Om" a du en surprendre plus d'un car ça claque et ça tient du génie (en partant du principe qu'on puisse mettre son cerveau sur OFF pendant 3h; n'oublions pas que c'est l'aptitude requise pour apprécier la plupart des films indiens après tout). Là où OSO se permettait tout et n'importe quoi avec humour et ironie, Happy New Year est plus convenu, plus "grand public" si j'ose dire. Evidemment on ne rate pas la moindre occasion de faire des blagues et gags très premiers degrés, mais la sauce ne prend pas, et trois heures c'est long. Là où OSO était une ôde moqueuse au cinéma indien, HNY est un block buster, avec les défauts de ses qualités: clichés, pas toujours très fins, très électro. Comme beaucoup de films indiens (selon moi), le début est assez fastidieux et le film ne démarre qu'avec l'arrivée de Deepika. La personne en moi qui aime la musique commerciale à se déboiter la hanche a adoré le numéro d'introduction de Mohini ( taper "lovely" dans youtube, ça devrait venir tout seul), mais la personne en moi qui reconnait que parfois j'ai des gouts de chiotte trouve que bon, c'est quand même pas terrible terrible (mais catchy). S'ensuit quelques scènes assez sympa (dialogue entre Mohini et SRK "Mohini looooves the english, but Mohini doenst speak the english", ce qui donne d'assez chouettes quiproquos). On notera le chouette "manwa laage", où SRK prouve que même à 50 ans, on peut avoir un torse qui fait mouiller les culottes des jeunes filles (mon dieu que je suis vulgaire). Le reste m'a paru relativement anecdotique, et j'ai dessiné pendant le reste du film pour passer le temps. Mais il faut rester objectif: Deepika est vraiment superbe, et illumine l'ensemble de sa somptueuse présence.