Toradora! - Anime (2008)
Toradora! - Anime (2008)

Anime de Tatsuyuki Nagai, Yuyuko Takemiya et Yasu Romance, drame, animation 1 saison (terminée) TV Tokyo 25 min 2 octobre 2008

En raison de son regard menaçant hérité de son père, Ryûji Takasu est un adolescent craint par les autres élèves de son lycée, car considéré comme un délinquant. Cette image étant à l’opposé de ce qu’il est réellement, ce dernier aimerait s’en séparer définitivement afin de ne plus souffrir des conséquences qui en découlent. Ryûji ne perd pas espoir d’y arriver grâce notamment à son ami Yûsaku Kitamura qui, en plus d’avoir vu clair dans cette mésentente, lui a permis de rencontrer Minori Kushieda, dont il est tombé amoureux. Alors qu’il pense à elle, il bouscule par mégarde Taiga Aisaka, une élève de sa classe et amie de Minori, dont le mauvais caractère n’a d’égal que sa force. À la suite d’un concours de circonstances, Ryûji apprendra que Taiga est sa nouvelle voisine et que cette dernière est amoureuse de Yûsaku. Se développe alors entre les deux une relation ambiguë dans le but de se rapprocher des personnes respectives aimées.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Toradora! torrent



Avant d'entrer dans le vif du sujet, je dois revenir sur un passage du synopsis.

En raison de son regard menaçant hérité de son père, Ryûji Takasu est un adolescent craint par les autres élèves de son lycée, car considéré comme un délinquant. Cette image étant à l’opposé de ce qu’il est réellement, ce dernier aimerait s’en séparer définitivement afin de ne plus souffrir des conséquences qui en découlent.

Ce détail est purement anecdotique, il n'a aucune incidence sur l'intrigue et passé le 2e épisode, c'est tout juste s'il est mentionné. J'ai souvenir de 2-3 allusions au regard menaçant du héros, pas plus. Vu la quantité de romances lycéennes qu'on se tape, c'est dommage d'avoir abandonné la seule originalité du scénario, celle qui m'a orienté vers cet anime plutôt qu'un autre. Au final, Toradora! est l'histoire banale de Ryûji et Taiga, deux jeunes aux caractères opposés, chacun amoureux du meilleur ami de l'autre. Ryûji est épris de Kushieda, jolie sportive limite hyperactive, et Taiga espère conquérir le coeur de Kitamura, membre du conseil des élèves apprécié de tous.

Nos deux héros entretiennent une relation de dominant/dominé dans laquelle Taiga joue le rôle du maître, et Ryûji celui du chien (elle le traite régulièrement de "bâtard"). Bref, nous sommes en terrain connu avec le héros serviable et la tsundere. Ce duo -censé être improbable mais beaucoup trop courant dans la japanimation- est bien entendu au centre de Toradora!, trop à mon goût. Les personnages secondaires m'ont toujours semblé en retrait, présents sans vraiment l'être, se contentant de faire avancer l'intrigue. En soi, il n'y a rien de mal à se concentrer sur deux protagonistes, sauf qu'on en vient à perdre de vue leur objectif commun. Personnellement je ne me suis jamais soucié de savoir si Ryûji parviendrait à séduire Kushieda, pour la simple et bonne raison que celle-ci ne présentait aucun intérêt à mes yeux. Elle est juste la "fille joviale" de l'anime, là encore un archétype surutilisé, on ne sait pour ainsi dire rien d'elle ou de sa relation avec Ryûji. Ils se connaissent à peine en début d'anime et on les voit rarement partager des moments ensemble, si bien que certaines scènes sonnent faux, on se demande quand ils ont pu devenir si bons amis. Taiga & Kitamura ne sont pas mieux lotis.

Kawashima vient se greffer au groupe en cours de route, non sans y apporter un nouveau cliché. Cette fois, on a droit à celui de la top-model en apparence naïve qui se révèle vite être une garce. Pas de panique, là encore ce n'est qu'une carapace, au fond elle veut simplement être aimée ! Ce schéma ne cesse de se répéter tout au long de l'anime, le traitement de nombreux personnages se résume à "En apparence... Mais..." Toradora! est peuplé d'ados en crise, renfermés sur eux-même, persuadés que personne n'est capable de saisir la complexité de leurs sentiments. Mais si putain, bien sûr qu'on te comprend ! On t'a compris(e) avant même que t'ouvres la bouche, rien qu'avec ton chara design !

En fait c'est l'anime tout entier qui est prévisible, à l'image de la fin.

On prédit sans mal que Ryûji et Taiga finiront ensemble, à vrai dire ça nous est suggéré dès le 2e épisode, lorsque Kitamura repousse Taiga. Il détourne l'attention de cette dernière -et par là même celle du spectateur- sur Ryûji, le vrai héros de l'histoire. Cela dit le suspense n'a rien d'indispensable à une romance, je serais malhonnête de m'attarder là-dessus. Par contre, je regrette que la fin soit aussi confuse et précipitée. Conflit entre Ryûji et sa mère, fugue avec Taiga, demande en mariage... On a du mal à y croire, au vu du caractère plutôt calme et réfléchi du personnage, et de l'affection qu'il porte à sa génitrice. Nos deux tourtereaux finissent par revenir à la raison et, alors que l'on se dirige vers un dénouement plus convaincant, Taiga disparait pour retourner vivre avec sa mère et sa nouvelle famille, afin de régler certaines choses avant de pouvoir se mettre avec Ryûji. On ne la voit réapparaitre qu'en toute fin d'anime, dans une scène post-générique certes mignonne mais trop courte pour être satisfaisante.

Je déteste ce genre de fin inutilement compliqué, là où une simple happy end aurait contenté tout le monde.

Bilan : bah... C'était cool, en fait. Comprenez-moi bien, Toradora! est un anime lambda : persos, intrigues, gags, animation, musique... Je ne vois rien qui le distingue de la masse imposante de productions du genre. Cependant si vous cherchez une comédie romantique un peu niaise, pleine de bons sentiments, d'adolescents maladroits et de drama, Toradora! fera parfaitement l'affaire.