Bienvenue à Monte Carlo - Film (2011)
Bienvenue à Monte Carlo - Film (2011)

Film de Thomas Bezucha Aventure et comédie romantique 1 h 49 min 1 juillet 2011

Quand Grace décide de partir en voyage en France avec ses deux meilleures amies, elle est loin d'imaginer l'incroyable aventure qui les attend.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Bienvenue à Monte Carlo torrent



Avant d'aller voir le film, je m'attendais à ce que "Bienvenue à Monte-Carlo" ne soit qu'un bête film romantique – ou plutôt devrait-on dire "cul-cul-gnan-gnan" – pour filles. Selena Gomez, la star qui séduit les jeunes d'aujourd'hui, y joue le rôle de Grâce, une jeune fille qui part avec sa belle-sœur (Leighton Meester) et sa meilleure amie (Katie Cassidy) à Paris.

A priori, on pourrait critiquer le film en disant que la première partie (clichés et présentation critique de Paris) s'avère amusante mais brève, car une suite est à venir : il se trouve que les trois jeunes filles vont croiser la route de la richissime Cordelia Winthrop Scott, qui ressemblent comme deux goûtes d'eau – quel miraculeux hasard, oh – à Grâce. Profitant du fait que les trois filles sont prises pour des célébrités, celles-ci s'envolent pour Monaco pour remplir une mission humanitaire – oh que c'est chou ! Elles finiront par vivre chacune une histoire d'amour. Puisqu'elles sont trois, nous avons droit à trois histoires cul-cul-gnan-gnan qui durent, qui se prolongent, et qui n'en finissent pas. A la fin, portrait habituel : les trois profiteuses sont démasquées, tout le monde pleure dans la salle, mais tout finit par aller bien de nouveau ! Chiche que les filles vont aimer ça. Côté cinématographie, "Bienvenue à Monte-Carlo" est loin d'être une œuvre d'art...

Voilà ce qu'on pourrait effectivement se dire en allant voir ce film. Pourtant, mon avis n'est pas aussi catégorique que cela:

Il est vrai que "Bienvenue à Monte-Carlo" a tout d'un film cul-cul-gnan-gnan pour filles. Mais cet aspect ne dérange pas du tout ici. Au contraire : il amuse et il détend. Le spectateur n'est pas idiot et comprend vite que l'histoire n'est pas à prendre au sérieux. La détente est le maître mot du film.

Son aspect romantique – certes classique – est bien mis en scène et bien monté, malgré l'une ou l'autre prolongation par ci par là. De bonnes touches d'humour sont présentes tout au long du film et le spectateur prend plaisir à assister à l'aventure de ces trois jeunes femmes. Bien que la présentation des personnages au début soit un peu longue – mais mieux vaut trop que trop peu – le récit prend tout de suite son ton comique avec la visite de Paris menée par une guide pressée (hilarante Valérie Lemercier). Le temps d'apercevoir les bâtiments célèbres (dont la Tour Eiffel), puis le décor change : Monaco. Le réalisateur en fait un lieu magnifique et nous montre la coquetterie des riches et la dénonce également, bien que le but ne soit pas là.

Beaucoup de scènes feront rêver les spectatrices : la scène du bal, où nos trois héroïnes portent des robes très stylées (bravo au chef costumier), mais aussi les scènes romantiques (qui paraîtront plus ou moins à l'eau de rose aux yeux de certains, dont la plupart des mecs) mais qui incluent beaucoup de messages intelligents sur la différence entre les riches et les "moins riches" pour qui le bonheur prévaut sur l'argent.

Au bout du compte, "Bienvenue à Monte-Carlo" est un film habile qui nous fait voyager, rêver et rire en même temps (à noter qu'il est l'adaptation d'un roman de Jules Bass). Les acteurs et actrices (dont Leighton Meester, remarquable) font un très bon boulot, y compris Selena Gomez qui parvient à nous faire oublier qu'elle est une star dans la vraie vie et à nous faire croire en son personnage. Chapeau !